Chargement...

Quoi de neuf

09-14 juin 2013

7ème Congrès Mondial de l’Education à l’Environement Marrakech, Maroc 9-14 Juin 2013 Appel de Marrakech


A Marrakech (Maroc) s'est tenu du 9 au 14 juin 2013 le 7th World Environmental Education Congress, sous le thème de l'éducation à l'environnement et les enjeux d'une meilleure harmonie ville-campagne. Près de 2400 personnes provenant de 105 pays du monde entier y ont participé.
La cérémonie d'ouverture s'est tenue sous la présidence effective de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa qui a donné lecture du Message adressé par Sa Majesté le Roi aux participants. Les travaux ont été organisés en 4 sessions plénières, 11 sessions thématiques et 22 événements parallèles.

Ce congrès a été aussi marqué par la présence d'institutions internationales de renom telles que l'UNESCO, le PNUE et l'ISESCO.

Cette septième session qui s'est tenue à quelques mois de la fin de la Décennie des Nations Unies pour l'éducation au service du développement durable, a été l'occasion de rencontres, d'échanges entre les participants et de conclusion de partenariats porteurs de nouvelles initiatives aux niveaux local, régional et international.

L'ampleur de la participation et le très grand nombre de contributions théoriques et de recherches présentées ont offert un panorama quasi exhaustif de la situation globale de l'éducation environnementale, avec ses points forts et ses points faibles. Ces mêmes travaux ont également mis en relief la contribution fondamentale de l'éducation énvironnementale dans la transition vers un futur durable.

Aussi, et au terme des travaux du 7e congrès mondial de l'éducation à l'environnement, les participants recommandent:

1. Accroitre les soutiens des pouvoirs publics, des organisations internationales et des bailleurs de fonds aux projets d'éducation environnementale.

2. Reconnaitre l'action de la société civile dans l'éducation à l'environnement et renforcer son rôle dans ce domaine.

3. Renforcer la concertation et la coordination entre toutes les parties prenantes en vue d'une meilleure synergie dans la définition des stratégies et dans la mise en oeuvre des projets d'education à l'environnement.

4. Mettre en place des réseaux d'acteurs de l'éducation environnementale afin de faciliter le partage des savoirs, des savoir-faire, des experiences et des bonnes pratiques.

5. Favoriser la prise en compte des spécificités territoriales et la mobilisation des acteurs locaux dans l'élaboration et la réalisation de projets d'éducation environnementale mettant l'accent sur le respect de la nature, les valeurs de l'ecocitoyennté et de la solidarité.

6. Développer des outils et materiels pédagogiques novateurs et adaptées faisant appel davantage aux nouvelles technologies de l'information et de la communication tout en poursuivant le développement des outils classiques.

7. Promouvoir la recherche-développement dans differents domaines de l'éducation à l'environnement: méthodes d'apprentissage, outils d'évaluation, et developpement des attitudes, des valeurs et des comportements plus respectueux de l'environnement.

Ainsi, nous invitons toutes les parties prenantes à prendre en compte les recommandations de l'appel de Marrakech et à les traduire en actions et mesures concrètes permettant la transtition vers des sociétes plus écologiques, équitables et solidaires.